Haïti fait plier les Émirats arabes unis

Publié par : Administrateur 13 November 2017 Sports

Pour clore l’année 2017 en beauté, les Grenadiers, qui disputent pour l’occasion leur sixième match (toutes compétitions confondues), ont épinglé à leur tableau de chasse les Faucons des Émirats arabes unis : (1-0), mi-temps (1-0), le vendredi 10 novembre au stade international de Sheikh Khalifa (Al-Ain).

Contre les Émiratis, les Haïtiens ont fait forte impression. Bien que jouant hors de leur base, les Grenadiers, tactiquement en place, sous les ordres de Marc Collat qui a gagné son duel face à son homologue italien Alberto Zaccheroni, ont donné du fil à retordre à la sélection locale. Les efforts des Grenadiers ont été récompensés à la 25e minute. Andrew Jean-Baptiste, associé en défense centrale à Meschack Jérôme, récupère le cuir pour lancer Duckens Nazon. Ce dernier, à l’origine de l’action, allait inscrire l’unique but de la rencontre. Son tir, à la suite d’un petit centre de Kevin Lafrance, bien servi par Derrick Etienne qui a réussi un festival dans la défense adverse, a heurté le poteau avant de rebondir sur Bashir Kalhed, et le ballon a terminé sa course au fond des filets. On en reste là pour le score à la mi-temps.

En deuxième période, les locaux ont tout tenté pour rétablir l’équilibre. Ils ont trouvé le poteau à plusieurs reprises. Par deux fois, le grand espoir du football national, Josué Duverger (17 ans), qui a remplacé le capitaine Placide (68’), a dû sortir le grand jeu pour faire échec aux attaques répétées des Émiratis. Pour cette rencontre, le technicien français a effectué huit changements. Autrement dit, il a fait jouer les dix-neuf Grenadiers qui se sont rendus aux Émirats arabes unis. Tout compte fait, Haïti, bien que dominée dans le jeu, a fait l’essentiel en s’imposant sur la plus petite des marges (1-0). Une victoire très significative et prometteuse des Grenadiers qui auront à disputer en 2018 les éliminatoires de la prochaine Gold Cup.

L’analyse de Marc Collat

À l’issue de la rencontre, Marc Collat, qui devrait en principe s’engager avec la FHF pour une année, a dressé un bilan mitigé de la prestation des Grenadiers face aux Faucons. À ce sujet, il a fait les analyses suivantes : « C’est un bon résultat. En deuxième mi-temps, on a souffert. L’équipe adverse a poussé jusqu’au bout. Elle a tiré sur les poteaux à plusieurs reprises. En ce qui nous concerne, on a manqué de réalisme sur les contres. On aurait pu marquer un deuxième, voire un troisième but. Toutefois, on est satisfait de cette victoire. En fait, ce n’est jamais évident de faire beaucoup de changements. Il y a eu des changements qui étaient nécessaires. Il y avait des joueurs qui étaient blessés, et revenaient de blessure. Et puis, l’objectif, c’était de faire jouer tout le groupe. On est resté sur un match nul contre le Japon (3-3) et une victoire ici (1-0), vous savez que c’est toujours intéressant de battre une équipe qui vient tout juste de se faire éliminer en coupe du monde. C’est la volonté de la FHF de rajeunir le groupe. On s’aperçoit qu’il y a beaucoup de joueurs de qualité. À présent, il faut penser à avoir plus d’activités parce que l’équipe a usé de dribbles et de passes qui ont été interceptées. Il nous reste encore beaucoup de travail à faire ».

Voici l’équipe alignée par Marc Collat

Johnny Placide (cap, Josué Duverger).- Réginal Goreux (Arcus Carlens), Meschack Jérôme, Andrew Jean-Baptiste (Jems Geffrard), Alex Christian Junior.- Bryan Alcéus (Jonel Désiré), Rénald Métellus (Brian Chevreuil), Kévin Lafrance (Zachary Hériveaux), Hérold Junior Charles (Richelor Sprangers).- Duckens Nazon et Derrick Etienne Jr (Jimmy Shammar Sanon).

Les Haïtiens ont fêté la victoire des Grenadiers

Ernst Benji Joseph, attaché de presse de la FHF, a publié sur la page Facebook de la fédération, une vidéo montrant des scènes de liesse des Haïtiens qui vivent aux Emirats arabes unis, battus par Haïti, avant de faire ce commentaire : « Parmi le maigre public du match UAE – Haïti (0-1), on comptait environ une quinzaine d’Haïtiens. Ils en ont profité pour faire plus de bruit que les Émiratis arabes unis. Après le match, ils ont attendu la délégation des Grenadiers. En fait, ensemble, ils ont fait la fête aux couleurs d’une musique locale, et le plus jeune fan de la rencontre était haïtien, un nourrisson ».

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Marc Collat a fait un retour remarqué à la tête de l’équipe nationale et le continent asiatique réussit bien aux Grenadiers vainqueurs du Kirin challenge cup face au Japon (3-3), le 10 octobre dernier, avant de battre, ce vendredi 10 novembre, pour leur dernier match de l’année, l’équipe nationale des Émirats arabes unis (1-0).

Ecouter la Radio en Direct