468 livres de drogue saisies à la frontière Jimani-Malpasse!

Publié par : Erlie Redacteur 22 November 2017 Culture

Une soixante de sachets de marijuana qui proviendrait d’Haïti vers la République Dominicaine ont été saisis mardi par des soldats de CESFRONT (Corps Spécialisé dominicain à la Frontière)

Quand ce n’est pas les garde-côtes américains qui arraisonnent des bateaux dominicains pour en ouvrir la boite de Pandore, il revient à ces derniers d’inspecter rigoureusement des véhicules en provenance d’Haïti, par l’un des points frontaliers officiels séparant les deux pays, pour ensuite assurer un suivi de contrôle routier sur leur territoire.

On a appris qu’un camion de marque International dont la plaque d’immatriculation est enregistrée en République Dominicaine, mais la propriété d’une femme haïtienne, a fini sa course au point de contrôle militaire de la Bomba, à Jimani.

Une soixantaine de colis découverts contient une substance verte qui, selon des premiers constats judiciaires, est assimilée à de la marijuana. Toutefois le conducteur, mystérieusement, s’est enfui au moment des fouilles du camion qu’il pilotait.

Les militaires qui ont révélé à la presse, les marque et couleur et numéro d’immatriculation du véhicule, jusqu’à identifier son propriétaire, d’après des documents obtenus sur les lieux, ont informé avoir procédé, après perquisition, à la saisie de 448 livres de marijuana dissimulée dans 60 paquets.

La cargaison de drogue ainsi que le camion se retrouvent pour l’instant sous le contrôle de la DNCD (Dirección Nacional de Control de Drogas) pour les suivis.

Rappelons que lundi dernier les garde-côtes américains ont annoncé avoir effectué le 11 novembre dernier, la saisie de plus d’une tonne de cocaïne lors de l’arraisonnent d’un bateau filant à toute allure dans les eaux territoriales dominicaines. Trois nationalités de ce pays, présumés accusés de trafic de drogues, sont enfermés depuis mi-novembre dans une prison en Floride

Ecouter la Radio en Direct